compuBase : La première source d'information sur les partenaires IT, Télécoms et Digital. 150 000 profils en Europe, MEA et North America
compuBase : La première source d'information sur la distribution IT  & Télécoms en Europe et MEA
compuBase

Nouvelle base d'information sur les partenaires informatiques et télécoms sur les Etats-Unis et le Canada


Fort de près de 40 000 partenaires, la nouvelle base couvre aujourd’hui principalement le segment des revendeurs et sociétés de services IT et télécoms.
Elle sera étendue aux éditeurs de logiciels dans le futur.


Nouvelle base d'information sur les partenaires informatiques et télécoms sur les Etats-Unis et le Canada
Grâce à cette nouvelle base d'information vous pouvez joindre 134 000 contacts nominatifs sur le continent nord américain.

 

Etats-Unis - Comptes par Etats

 

Canada - Comptes par Provinces


Volumétrie de sociétés par activité principale


Il est à noter que le marché nord américain est fort différent du marché européen ; en voici quelques différences :
 
 
Une uniformisation linguistique qui a favorisé les grands acteurs et qui a évité la granularisation, en particulier dans le monde le l’édition de logiciels, telle qu’on peut la voir en Europe.Un marché de 350 millions d’habitants, dont la langue de travail est l’anglais et les règles de business homogènes ; d’autant plus que ce marché peut trouver un relais de croissance aisée avec l’ensemble  des autres pays dont la langue de travail est l’anglais (le Royaume-Uni, l’Inde, l’Australie, La Nouvelle-Zélande, le Kenya, l’Afrique du Sud, l’Irlande, le  Nigéria…)
 
Une approche à l’origine plus directe qu’indirecte. L’approche historique de la distribution des produits IT aux Etats-Unis s’est d’abord faite en direct avant l’utilisation de l’indirecte, contrairement à l’Europe où l’indirecte a bénéficié du boom des années de l’IT pendant les 15 dernières années du siècle précédent.
 
La nécessité d’une taille critique. La taille même du marché oblige les acteurs à être grands. La compétition sur les prix est féroce, ceci a poussé très tôt les sociétés à rechercher une taille critique.
 
Une culture du capital risque agile permettant des décisions d’investissements et un ROI rapide. Le dynamisme entrepreneurial américain a trouvé son bon terreau grâce au système des business angels relayés par les sociétés de capital risque. S’il y a énormément d’échecs en nombre, les succès eux sont mondiaux et contrebalancent largement les échecs en termes de valeur.
 
Des alliances « objectives », telle l’alliance tripartite entre Microsoft – HP – Intel, ont été pendant longtemps la locomotive du marché.
 
Une puissance de tir inégalable : la trésorerie disponible des 5 premières sociétés IT US cotées (350 Md$) est égale à l’ensemble des recettes fiscales françaises ou l’ensemble du budget de la défense… de la totalité des pays d’Europe… Qui veut jouer ?
Ceci laisse en effet peu de place à l’émergence de challengeurs directs sérieux.
 


 

Document sans nom
IT data selection Pour créer une sélection de sociétés
Essayez notre outil de sélection >>ici

Pour plus d'informations sur nos services et statistiques channel >>Contactez-nous ici


VOIR AUSSI